Erratum

Bonjour à tous,
il y a quelques jours Ma Grande taille a publié un article sur À l’aurore je suis née en faisant une interview de moi. Nous remercions sincèrement l’équipe de Ma grande Taille pour cet article qui nous permet d’avoir une plus grande visibilité.

Article Ma Grande Taille

Je ne veux en aucun cas dénigrer cet article cependant, il me semble bon d’apprendre à ceux qui découvre le blog et de rappeler à d’autres que ce blog est un travail fourni à 4 mains. Nafissath Abdoulaye, ma binôme, fait toutes les photos de ce blog, elle est aussi N’sqol, celle qui pense, crée, coud les vêtements et crée les looks.

Même si c’est super chouette d’avoir cet article sur Ma Grande Taille, en réalité je suis mal à l’aise. Mal à l’aise parce que dès les premières lignes on parle de moi comme une esthète. Même si je le deviens surement, l’esthète, la vraie, c’est Naf, elle a une connaissance extrêmement pointue de la mode, du vêtement, mais aussi du corps. J’avais déjà expliqué dans un ancien article à quel point elle m’a permis de prendre confiance en moi grâce aux vêtements.

http://alaurorejesuisnee.com/2013/07/22/nsqol/#comment-742

Au-delà de ça, Nafissath n’est pas une simple partenaire, mais une artiste plasticienne contemporaine, qui travaille sur le corps dans tous ces termes. Avant de commencer ce blog, les premières photos qu’elle a prises de moi était pour son travail en art. « Poser nue, », la première fois qu’elle m’en a parlé je crois que j’ai ris nerveusement, puis à force de passer du temps ensemble je me suis sentie plus à l’aise face à cette idée et j’ai pu passer ce cap. Devant le fait accompli, poser nue c’était étrange, j’étais obligée d’être proche de mon corps, de le voir, d’être vraiment avec lui, de le sentir, mais être aussi avec et devant les yeux de la photographe et de son objectif. C’était bizarre et intéressant pour moi de savoir que quelqu’un avait une lecture totalement différente de ce corps que la vision que j’en avais. Au final en voyant les photos de son travail j’étais stupéfaite, j’ai vu quelque chose que je ne connaissais pas, mon corps m’a paru beau, comme ça, d’un coup, je voyais cette chair qui s’entremêle, il y avait quelque chose d’étrange, de dérangeant et pourtant j’aimais ce que je voyais, quelque chose de sensuel et d’animal, mais terriblement délicat et réservé. Elle avait fait de mon corps une oeuvre d’art. Moi qui avais toujours fuis et détesté ce corps, j’ai compris qu’il avait le droit d’exister, qu’il était beau à sa manière et là, j’ai commencé à l’aimer.

C’est quelqu’un qui réfléchit sans cesse et à tout, la notion d’existence, le rapport que l’on peut avoir au corps et tellement d’autres questions philosophiques. Elle est ultra attentive aux autres. Elle est bien plus que ma binôme, elle fait partie de ma seconde famille (et je ne veux vexer personne, comme elle le dit si bien « il y a la famille que l’on a et celle que l’on se fait ») Elle m’aide à avancer chaque jour, elle me pousse dans mes retranchements, me pousse à avancer, à faire les choses, à vivre. Sans elle ce blog n’aurait pas lieu d’être. Parce qu’elle est une grande artiste et que je l’aime infiniment, j’éprouve de la peine en regardant l’article de Ma Grande taille, elle n’y est pas présente alors que nous avions répondu ensemble à ce questionnaire, comme nous nous occupons du blog à deux, Voir une phrase banale qui nous emmène vers son site d’artiste c’est terriblement décevant, frustrant et presque violent quand on connait la place qu’elle a sur ce blog et dans le monde de l’art. Je remercie toute l’équipe de Ma Grande Taille pour cet article, mais je ressens le besoin de dire à quel point il est important que ma binôme soit ultra présente même en restant dans l’ombre (ou juste discrète).

Je vous invite à regarder avec attention son site internet :
http://www.nafissath-abdoulaye.com/
ainsi qu’à lire cet article écrit sur elle (Texte numéro 7, /!\ Attention la première photographie de la page peut surprendre ou faire peur)
http://artension

Si vous n’avez pas le temps de visiter son site dans l’immédiat, voici quelques photos de son travail.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6 réflexions sur “Erratum

  1. nsqol 25 janvier 2014 / 16:13

    Bonjour

    Merci beaucoup Jordane pour ton mot.

    J’ai effectivement été (très) blessée et je constate que tu l’as été aussi mais bon on en déjà parlé…
    Reconnaissons aussi que c’est de notre faute. Nous avons manqué de clarté et il est temps d’y mettre fin.
    Je prendrai la parole bientôt pour me présenter afin que tu ne sois pas forcée de faire des mises au point toute seule à chaque fois.
    En tout cas c’est super d’avoir cet article sur ma Grande taille.

    Je t’embrasse et retourne vaquer à mes occupations.

  2. VanoueLicious 25 janvier 2014 / 22:07

    Bonsoir les filles
    Merci Jordane pour ce billet. J’ai moi aussi ressenti un manquement dans l’article de MGT.
    La vérité est désormais rétablie. Je me permets de souhaiter la bienvenue aux nouveaux lecteurs de ce blog, arrivés via l’interview de MGT. Ils ne seront pas déçus. Je vous embrasse.

  3. Mathieu 26 janvier 2014 / 23:17

    Bravo Jordane pour cette mise au point. C’est fou comme chaque fois que quelque chose est médiatisé la réalité est plus ou moins déformée. Ils ont pourtant fait un article long et généreux et fait une bonne place aux photos. Ils auraient quand même pu citer l’auteur de la photographe dans la légende ! Comme le font tous les journaux de tous les pays du Monde…

    Voir Marshall McLuhan http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_message,_c%27est_le_m%C3%A9dium

  4. mamzellelilou 27 janvier 2014 / 16:31

    Je suis tellement couillonne, enfin pour moi l’une n’allant pas sans l’autre, j’ai même pas calculé l’isolement de Naf dans l’article! Il va s’en dire que si on est un tant soit peu assidu à votre blog on connait votre duo, on sait que l’une est complémentaire de l’autre et vis versa, que ça fonctionne si bien, parce que ça fonctionne à deux, vous deux! Navrée que Naf tu puisses avoir été blessée :) dur dur! Mais ton travail d’artiste mérite une reconnaissance, de façon indépendante à ce blog je pense :)

    Je vous embrasse les filles :)

  5. Mathieu 28 janvier 2014 / 14:22

    Droit d’auteur et copyright

    Le terme « copyright » désigne la notion de droit d’auteur dans la loi américaine (dans le Titre 17 du United States Code). Contrairement au droit d’auteur en vigueur en France, un dépôt est nécessaire afin de le faire valoir aux Etats-Unis. Les oeuvres ayant fait l’objet d’un dépôt de copyright peuvent ainsi afficher le symbole ©, suivi de l’année de publication, puis du nom de l’auteur (ou de la société ayant déposé le copyright).

    Ce formalisme est autorisé en France dans la mesure où il s’applique à toute oeuvre soumise au droit d’auteur. Les mentions « Copyright », © ou « Tous droits réservés » n’ont pas pour autant d’influence sur la protection de l’oeuvre et permettent uniquement de jouer un rôle informatif vis-à-vis du public. D’autre part l’absence de sigle ou de mention du droit d’auteur ne signifie pas que l’oeuvre n’est pas protégée ! Ainsi tous les éléments présents sur Internet (images, vidéos, extraits sonores, textes) sont soumis de facto au droit d’auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu’aucune mention ne précise qu’ils sont protégés !

    Source = http://www.commentcamarche.net/contents/269-le-droit-d-auteur-copyright

Un petit mot ? ~ A small word ? - Sorry in advance, sometimes the comments don't pass.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s