PLUMP

Rédigé par N'sqol

Bonjour à tous. On espère que vous vous portez bien et que le début de semaine se déroule sans accrocs.

Plump, oui c’est un nom étrange pour un article et vous vous demandez (ou pas d’ailleurs) ce que ça signifie.

Ce mot à la sonorité étonnante (non moins jolie pour autant) est le nom d’une Webzine (très) caustique, hilarante, qui nous permet de poser un regard plus positif et surtout (pour ne pas dire en aucun cas) misérabiliste sur une population qui est sans cesse ostracisée, les personnes grosses/rondes, charnues et etc. C’est comme vous voulez sans être insultant pour autant bien sur…

Plump peut-être aussi entendu comme pulpe, pulpeuses/pulpeux et fiers de l’être parce-qu’on ne se résume pas juste à sa taille, d’ailleurs Plump signifie pulpeux en Anglais.

Très prochainement (et on compte bien vous en reparler) paraîtra le numéro 6 De Plump, nous avons donc eu envie de vous donner 5 bonnes raisons de lire ce magazine et on vous assure que c’est est un bonheur à lire de part la légèreté de la plume de rédacteurs.

Il vaut vraiment le détour de se poser et de s’offrir un vrai bon moment de réflexion légère bien qu’empreinte de gravité en substance avec certains articles.

numéro 1

J’ai personnellement eu la joie de passer un petit moment avec Julie l’une des deux rédactrices en chef et je peux vous assurer que ça n’a fait qu’accroître mon engouement pour Plump.

Quand on rencontre l’une des éditorialistes qui fait un magazine sur la représentation des gros dans la société, on aurait tendance à s’attendre à ce qu’elle ne parle que de ça et
Ô bonheur pas-du-tout!

Le sujet du poids est bien vite évacué et je comprends au fil de la discussion avec Julie que la grossophobie ambiante et assumée que le magazine dénonce tout au long des articles, n’est qu’un prétexte pour ne pas dire un angle de vue choisie afin d’avoir une lecture plus large sur le monde et la manière dont nous voulons à tout prix uniformiser les êtres.

Plump nous démontre en démonstrant « le gros » que limiter l’humain dans toute forme et désir de revendication d’être à la fois cet autre mais qui n’est pas l’autre de par son histoire n’est que bêtise humaine…

Jacques Brel dans cette vidéo résume assez bien ce que je pense que toute l’équipe de Plump pourrait dire.

La vraie richesse de Plump est l’empirisme de ces rédacteurs. Bien souvent les journalistes écrivent sur des thèmes qu’ils n’ont pas expérimentés.

L’écriture des éditorialistes de cette webzine est riche de part le caractère empirique du rédacteur/rédactrice sur qui, à un moment de leur vie on a posé sur eux/elles un regard un peu jugeur car ils ne rentraient pas dans les cases…
Des gens qui parlent de choses qu’ils expérimentent et connaissent méritent bien qu’on fasse un peu leur apologie.

Voici donc les 5 bonnes raisons pour nous de lire Plump en attendant l’arrivée imminente du Plump6

  1. La rubrique Tour d’horizons aux USA (very Fat trip) de Sarah Nathan qui est juste géniale et j’ai particulièrement aimé un de ces articles dans le Plump3 (pages 6-7) « leader in me » mais les autres sont tout aussi géniaux. Je vous invite vraiment à lire ces écrits.
    Very  bad trip
  1. Jordane a un engouement tout particulier pour la présence d’un homme dans le magazine et d’avoir la vision de ce dernier qui lui aussi a quelques kilos à perdre et est sous pression surtout à l’approche de son mariage, Plump1 (pages 28-29) l’a réjouie particulièrement. Il semblerait qu’elle ait appréciée de pas être enfermée entre femmes qui se complaignent de leurs sorts… Mr Patatoe vous avez une vraie Fan. Il semble clairement que ça soit un bonheur pour elle de vous lire. Vous pouvez aussi le lire dans le Plump3 (Pages 28-29) et dans les autres Plump à vrai dire.
  1. Jordane adooooooooore la rubrique culinaire dont elle dit la chose suivante : Les appétissantes et très gourmandes recettes de cuisine… Souvent les magazines proposent des recettes ultra régime, qui certes ont l’air toujours très bonne mais qui parfois manque de charme.
    Sur ce coup j’ai hâte de tester le clafoutis aux tomates cerises et aux olives du Plump n°3 par exemple !
    Clafoutis
  2. L’article incroyable écrit par Julie Conduché et Margaux Triplet qui est absolument édifiant sur la grossophobie. Il n’y a ni apitoiement ni pleurnicherie, juste un état des lieu du comportement humain qui malheureusement commence bien souvent dans la cellule familiale. Le développement de l’internet a accru les actes de cruauté à l’encontre des gros plus un corps médical qui nourrit sans cesse l’océan de la grossophobie. Si vous avez envie de le lire et je vous y invite vraiment, c’est dans le dernier Plump 5 (pages 10-11 et 12-13).

5.  Toutes les deux affectionnons la rubrique notre French Curvette Audrey Gaillard « si on surfait ce soir » qui déniche pour nous des petites perles dans la blogosphère de blogs hypers intéressants, créatifs et etc…

Plump c’est bien d’autres choses aussi comme la mode, des découvertes musicales dans la rubrique « Bouge ton boule » grâce à qui j’ai découvert une chanteuse que j’adooooooooore Youn Sun Nah.

Plump met en lumière les nouvelles marques de créateurs de vêtements grandes tailles et ils faut dire que l’équipe déniche de très jolies choses qui mettent les corps de la femme en valeur.
Il suffit de voir la magnifique série avec la marque de Lingerie Viksen ou Cette très belle robe de mariée esprit années 30 qui va superbement à Julie et qui lui a été faite sur mesure par l’équipe de José et Chloé les fondateurs des Amants en goguette dont on vous parlera prochainement. Article à découvrir dans le numéro 5 de Plump (pages 30 à 37).

Pour finir c’est aussi un bonheur de voir Neiiko en model dans un très joli shooting photos dans le 1er Numéro de Plump et le 3ème.
Neiiko

 

On espère vous avoir donné envie de lire Plump si vous ne l’avez pas encore fait et de continuer à les lire pour celles et ceux qui le font déjà. L’équipe tout entière contribue à faire bouger les lignes et pour que ce magazine prenne encore plus de l’ampleur il est de notre responsabilité à tous de leur montrer qu’on fait partie de l’aventure en partageant avec le plus grand nombre l’enseignement qu’on aura tiré de leurs articles.

Julie ce fut un plaisir de discuter avec toi et j’espère que la prochaine fois on approfondira nos discussions.

Si des choses vous heurtent dans la lecture que nous avons de Plump n’hésitez pas à nous le dire.

plump

Bonne fin de semaine à tous. Bonne lecture aussi et à Bientôt.

Jordane prend la relève samedi avec son super DIY de sac qui sera de sortie. :)

On vous embrasse.

N’sqol et Jordane.

 

10 réflexions sur “PLUMP

  1. anonyme 23 avril 2014 / 10:44

    Bonjour les filles

    Aujourd’hui pour la première fois je vous laisse un com au lieu de tjrs jouer la lectrice de l’ombre. D’abord j’adore votre blog. Il est vraiment étonnant et je sens qu’au fil des années il va vraiment devenir THE blog.

    Une fois de plus j’apprends ou plutôt je découvre un magazine que je ne connaissais pas. J’ai vaguement entendu ce nom sur Facebook mais comme sur facebook on est tous un peu mouton on a tendance à vite passer à autre chose sans vraiment se renseigner.
    Je viens de lire Plump le dernier numéro et effectivement c’est un très bon magazine.
    C’est vraiment dommage que l’équipe ne fasse pas plus de pub pour ce faire connaitre. En tout cas je viens de partager le lien avec mes copines qui je pense vont se marrer surtout en lisant la rubrique sur la journaliste qui déteste le sport mais essaie quand même.
    J’ai découvert le phénomène de la grossophobie et il est certain que je vais réfléchir à deux fois avant de taquiner ma nièce sur son poids.

    Merci pour ce bon moment de lecture matinale et je vais zieuter la sortie de leur prochain numéro.

    Des bisous et continuez comme ça.

    Crys

  2. Jeanne 23 avril 2014 / 11:18

    hey les filles

    Votre article (comme d’hab) est top. Vous savez vraiment mettre les gens à l’honneur. Je connais Plump et j’ai lu chaque numéro à chaque fois mais comme Crys l’a dit, l’équipe ne communique pas assez autour. Vous avez aussi raison de dire que c’est de notre responsabilité de faire vivre la magazine en le partageant avec le plus grand nombre mais j’ai l’impression (à tort peut-être) que l’équipe ne croit pas suffisamment en elle pour s’imposer. Après c’est un peu facile de ma part de critiquer mais je crois que l’équipe pourrait créer des événements pour ce faire connaitre car le magazine en vaut vraiment vraiment la peine.
    J’espère que ma critique ne sera pas blessante car dans le fond j’aimerai que Plump prenne plus d’ampleur. Pour moi ils sont à la même hauteur que causette.
    La couv du 1er num était géniale et j’ai été accrochée immédiatement grace à cette couv.
    Les articles sont effectivement très bien et on sent bien vite que l’expérience est effectivement empirique chez les rédacteurs. Je comprends le fait que Jordane apprécie la présence d’un homme d’en l’équipe et ça rend la femme moins égocentrique sur ses problèmes de fessiers, en tout cas moi ça m’a rendu moins égocentrique.
    J’y ai aussi découvert Viksen que je ne connaissais pas et je ne peux que les en remercier ainsi que mon mari contrairement à mon banquier :D

    En tout cas merci à vous de nous rappeler que Plump est là et qu’on devrait les uns et les autres les promouvoir un peu plus surtout que les gros se plaignent tout le temps qu’on a que des visions négatives d’eux.

    Bises et bonne continuation avec ce génialissime blog. VIVE PLUMP et merci de m’avoir éclairée sur le nom PLUMP. Je n’ai pas du tout pensé à le chercher en anglais. :)

  3. joel 23 avril 2014 / 11:48

    Haaaaaaaaaaaaaaa le grand Jacques, il a tout résumé!

    Oui oui, je vous lis toujours c’est juste qu’à chaque fois je n’arrive pas à commenter tellement je trouve ce qui est proposé ici est tellement raffiné et j’ai l’impression que mes coms ne sont pas vraiment à la hauteur de ce mon ressenti. C’est un autre sujet.

    Je suis en train de lire Plump et c’est effectivement un très bon magazine et je comprends pourquoi vous les mettez à l’honneur. J’attends avec impatience alors la sortie du numéro 6. Comme les deux premières lectrices j’adore la couv du 1er numéro. C’est à mon sens la meilleure des 5. Je vais en parler à ma femme et ma fille ce soir et je pense (non je sais) qu’elles vont être accros. Merci pour la découverte.
    Bonne journée à vous.
    Bises et votre duo propose vraiment de belles choses.

  4. joel 23 avril 2014 / 11:49

    ps: Cette couv du numéro 1 est vraiment trop géniale.

  5. farid 23 avril 2014 / 13:22

    Ouais cette 1ère couv donne clairement le ton. Merci de nous avoir fait découvrir cette webzine. J’y ai lu des choses interessantes sur lesquelles je me pencherai plus ce soir car suis au taf. Etant un mec un peu rondouillard selon les dires de ma femme je comprends Mr patatoe qui est très drole.

    Jordane tu es magnifique et N’sqol hâte que tu lances ta collection au nom de ma femme.

  6. bulle 23 avril 2014 / 13:58

    Hello les filles!

    Plump je connais et j’aime aussi tout comme vous. Je n’ai pas lu le dernier numéro du coup je me rattrape grâce à vous et j’aime beaucoup la couverture que je viens de voir du dernier numéro. Comme quoi il est important d’avoir une couverture qui attire le regard et tous les lecteurs ont raison de dire que la 1ère couv laissait présager de bons moments de lecture et ce fut le cas d’ailleurs pour moi.
    J’en attend un peu plus quand même du magazine mais je ne saurais définir quoi. L’un des articles que j’aime le plus est celui de la nana qui n’affectionne pas particulièrement le sport et « leader in me » de la rubrique tour d’horizon des USA. C’est très bien de savoir qu’on enseigne l’amour de soi et la foi en soi aux enfants à l’école aux states.
    Ce serait super de lancer des défis à des blogueuses pour qu’elle puisse apporter un petit truc en plus ou je ne sais quoi d’autres qui apporterai un plus au magazine. Je sais qu’il y a Audrey de la french curves mais je e dis que ce serait génial qu’elle élargisse son champ. Le magazine manque un peu impartialité.
    Je sais que tout ça est vague et mérite plus de développement mais c’est parce-qu’il y a un truc qui me manque dans le magazine que je n’arrive pas à dire clairement. C’est un peu comme quand on a un mot sur la langue…

    Dans tous les cas j’aime beaucoup plump et merci d’avoir donné la définition de PLUMP!

    Pensez à nous repartager l’info quand leur prochain numéro sortira et puis je vais suivre sur Facebook.
    Pleins de bises affectueuses et merci pour cet article les filles.

  7. Sylvie 23 avril 2014 / 15:42

    Bonjour les filles,
    J’ai découvert votre blog il y a peu de temps en cherchant une jupe patineuse et je suis tombée sur votre article Tea Time pour votre challenge French curves. J’ai adoré ce que j’ai vu même si je n’ai pas encore eu le temps de tout voir, dans tous les cas j’adore ! N’sqol est vraiment une styliste talentueuse et j’ai cru comprendre qu’elle était aussi celle qui fait les photos et là je suis bluffée. Elles sont dignes d’un vrai magazine de mode ! Bref j’adore ce que vous proposez.

    Pour en venir à l’article et donc à Plump, je l’ai lu avec plaisir et me suis bien marrée, j’avoue moi aussi avoir adoré la chronique de Rosa qui vit une histoire d’amour compliqué avec le sport.
    J’ai hâte que ma sœur lise ce mag, car elle qui est un peu ronde, a en horreur les gens « gros » qui ne font que se plaindre de l’image que l’on a d’eux et etc… Je sais que vous comprenez ce que je veux dire et que je n’ai pas besoin de plus développer.
    Je décortiquerai un peu plus le magazine ce soir et je suis sûre que je vais aimer pleins de choses.
    Merci pour cette jolie découverte.

  8. Qian 23 avril 2014 / 17:58

    Hello les filles

    Je suis votre blog depuis un moment déjà mais comme d’autres personnes je n’ose pas trop laisser de commentaire, je suis un peu dans le même état d’esprit que Joël qui a l’impression que ces commentaires ne sont pas à la hauteur de ce que vous proposez.
    Je ne suis pas une grande modeuse, et pourtant depuis qu’une copine m’a fait découvrir ce blog je suis super assidue.
    Je ne connaissais pas du tout PLUMP, mais votre article m’a clairement donné envie de m’y pencher. Pour l’instant je n’ai lu que le premier numéro, (j’ai d’ailleurs adoooré sa couverture, qui me fait penser aux magazines Causette et Babette) mais j’ai hâte de découvrir le reste.

    Bonne fin de journée et mlerci
    Qian

  9. Jordane 8 mai 2014 / 09:21

    Bonjour tout le monde, merci de votre intérêt pour l’article, le blog et dans ce cas pour Plump.
    Nous avons hâte aussi de découvrir le 6ème numéro et on ne manquera pas de vous prévenir dès sa mise en ligne !
    Sachez que L’équipe de Plump songe sérieusement à faire une version papier du magazine alors n’hésitez pas à vous rendre sur leur Facebook : https://www.facebook.com/plumplemagazine?fref=ts
    Pour donner vos avis, et vous tenir au courant de leur actualité.

    Bonne journée

Un petit mot ? ~ A small word ? - Sorry in advance, sometimes the comments don't pass.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s