Les Babtou(s) de Nantes vous saluent Toubab Paris.

Rédigé par N'sqol et J

Hello les amis, Aujourd’hui coup de projo sur une marque que Naf connait depuis plusieurs années et qu’elle m’a fait découvrir : Toubab Paris

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet, qu’est-ce que c’est qu’un toubab ?

Remercions notre ami wikipédia qui en dit la chose suivante :

Toubab (en malinké toubabou, toubab ou encore en wolof tubaap, tubaab, également toubabe, toubabou, tuab, tubab) est un mot utilisé en Afrique de l’Ouest, principalement en Guinée, au Sénégal, en Mauritanie, en Gambie et au Mali, mais aussi en Côte d’Ivoire, pour désigner toute personne à peau blanche, à l’exclusion des Arabo-Berbères, quelle que soit sa nationalité. Il fait donc généralement référence à des Européens.
Par extension il peut aussi désigner des étrangers en général ou des Africains ayant adopté un mode de vie à l’occidentale, voire dans certains cas plus spécifiques les habitants de Saint-Louis du point de vue des Sénégalais de l’intérieur du pays. En fonction du contexte, il peut comporter ou non une nuance ironique ou péjorative, qu’il n’avait pas à l’origine.

Suite à cette brève information via wikipédia, vous vous douterez donc que la créatrice de la marque Toubab Paris, Maud Villaret diplômé en design textile est blanche.

Avant de vous montrer les sublimes créations de cette incroyable marque

On va vous parler de l’échange qu’il y a eu entre nous deux.

Concernant Naf, qui m’a fait découvrir cette marque qu’elle adoooore et dont elle est certaine qu’elle possèdera un jour l’un, voir plusieurs de leurs bijoux, Toubab Paris a d’abord généré deux émotions en elle. La première émotion est directement lié à ces origines car elle a été à maintes reprise blessée par cette appellation dont on l’a affligée non seulement dans sa famille mais aussi venant d’africain qui la trouvait bien trop européanisée. Lorsqu’un noir qualifie un noir de toubab c’est tout sauf positif à la base et ça sous-entend que celui qui est le toubab renie ses origines et son identité culturelle. Passé cet étonnement du nom de la marque qui la renvoyait à des moments douloureux et désagréable de sa vie elle s’est quand même penché sur la marque car elle a tout de suite adoré les créations au point même d’en devenir fan.
Susceptibilité mis à part, que la créatrice blanche appelle sa marque Toubab Paris lui a paru cohérent, plein d’humour et d’autodérision.

Pour ma part toubab ou plutôt babtou (en verlan) est un mot que j’ai souvent entendu lorsque j’étais au collège, par des camarades ou par des rappeurs que j’entendais à l’époque à la radio. Je n’aimais pas spécialement ce terme car je ne sentais pas quelque chose de positif dans la manière dont c’était dit. Ça me renvoyait une idée du genre « chacun sa place, nous on est une communauté et vous, restez entre vous » Pas super agréable quoi.
Mais le temps a passé et lorsque Naf m’a présenté la marque, le moment de rappel à mon sentiment de collégienne a été très très court.
J’ai adoré ce que j’ai vu, bon déjà ce n’est plus un secret j’aime tellement le wax que je pourrais en mettre partout donc voir du wax ici et là et encore là… Trop cool.
Les couleurs, les formes et la taille imposante de ces bijoux me plaisent beaucoup, j’espère aussi pouvoir acquérir un jour l’une de ces belles créations.
Il faut avouer que la marque Toubab Paris a su avec classe et élégance redorer le sens originel de ce mot qui malheureusement a été utilisé dans le but de créer un racisme primaire.

On précise que chaque bijoux est réalisé à la main, en France par des femmes en réinsertion.
Le tissu le plus utilisé est le wax et non pas le boubou comme disent certains articles…
Dernièrement on a pu voir l’un de ces magnifiques bijoux porté par la chanteuse Eryka Badu pour la collection de Givenchy 2014 .

D’autres personnalités tout aussi célèbre tel que China Moses et Deedee Bridgewater ont aussi été aperçu portant de splendides créations de la marque.

Nous vous proposons donc un florilège de certaiiiine de nos créations favorites (et Dieux sait que ce fut difficile de choisir, en plus Naf me menaçait de me rouler dessus avec son fauteuil si jamais elle n’était pas d’accord avec mes choix et vis et versa) (P.S : j’ai encore mes deux jambes :p).

Voici quelques points de ventes à Paris et en France où vous pourrez vous procurer une pièce Toubab Paris :

Here are some outlets in Paris and in France where you can buy a piece Toubab Paris:

– Franck & Fils, 80 rue de Passy, paris 16ème
– Lumière du soir, 47 rue Daguerre, paris 14ème
– L’embellie design, 14 rue de la Villette, paris 19ème
– Temoa, 75 rue Oberkampf, paris 11ème

Il y a aussi quelques E-shop que voici ! :
Sachez que les prix des colliers varient entre 23€ et 400€ ou plus pour les modèles les plus travaillés.
http://www.karuni.fr
http://www.cabaneindigo.com
http://www.nangsel.fr
http://www.socapristi.com

Bonne journée à tous, on vous embrasse bien fort.
Merci d’être toujours plus nombreux à nous suivre. <3

______________________________________________________________________________

Hello friends, Today projo shot on a brand Naf known for several years and it has made me discover: Toubab Paris

Let’s go straight into the heart of the matter, what is a toubab?

Thanks to our friend wikipedia which says the following:

Toubab (Malinke toubabou, toubab or Wolof tubaap, tubaab also toubabe, toubabou, tuab, tubab) is a word used in West Africa, mainly in Guinea, Senegal, Mauritania, Gambia and Mali but also in Côte d’Ivoire, for a person with white skin, excluding Arab-Berber, whatever his nationality. It is therefore generally refers to Europeans.
By extension it can also refer to foreigners in general or Africans have adopted a way of life in Western Europe, even in some very specific cases the inhabitants of Saint-Louis from the perspective of Senegalese interior. Depending on the context, it may or may not ironic or pejorative, it was not originally.

Following this brief information via Wikipedia, you will doubt therefore that the creator of the brand Toubab Paris, Maud Villaret degree in textile design is white.

Before I show you the sublime creations of this incredible brand.

We will talk about the exchange there was between us.

Relating Naf, which made ​​me discover this brand looove it and she is certain she will have a one day see more of their jewelry, Toubab Paris first generated two emotions in it. The first emotion is directly related to these origins since it was taken over and hurt by this name which have afflicted not only his family but also from African who was too Europeanized. When a qualified black black toubab is anything but positive at the base and it implies that the one who is toubab deny its origins and cultural identity. Past the astonishment of brand name which referred to painful and unpleasant moments of her life she was still leaning on the brand because she immediately loved creations to the point of becoming a fan.

Susceptibility aside, the white designer brand called Toubab Paris appeared to him coherent, humorous and self-deprecating.

For my part toubab or rather babtou (in slang) is a word I often heard when I was in college, by peers or by rappers I heard at the time on the radio. I do not especially liked the term because I did not feel anything positive in the way it was said. It sent me an idea like « each place we are is a community and you stay you » What Not super nice.

I must admit that the brand has Toubab Paris with class and elegance restore the original meaning of the word which unfortunately has been used in order to create a primary racism.

It specifies that each jewelry is handmade in France for women returners.
The most commonly used fabric is wax and not as some say boubou articles …
Lately we have seen one of these jewels worn by the singer Eryka Badu wearing a beautiful necklace Toubab Paris for the collection of Givenchy in 2014.

Other equally famous personalities such as China Moses and Deedee Bridgewater also been spotted wearing splendid creations of the brand.

We therefore offer you a selection of our favorite creations soooome and gods know that it was difficult to choose, and more threatened him Naf me roll me over with his chair if she did not agree with my choice and screws versa) (PS: I still have my two legs).

There are also some E-shop that is! :
Know the prices of necklaces range from 23 € to 400 € or more for the more elaborate models.
http://www.karuni.fr
http://www.cabaneindigo.com
http://www.nangsel.fr
http://www.socapristi.com

Good day to all, you very good kisser.
Thank you be more likely to follow us. <3

Publicités

7 réflexions sur “Les Babtou(s) de Nantes vous saluent Toubab Paris.

  1. Marie 11 juillet 2014 / 12:15

    C’est juste magnifique! Je crois que je vais me faire un gros cadeau. Merci de faire connaitre cette marque. Bon week-end

  2. Vanouelicious 12 juillet 2014 / 13:44

    Ohlalalala je suis fan de cette marque depuis des années mais je n’ai jamais encore eu l’occasion de m’en procurer une pièce !
    Votre article est super, notamment avec l’explication du terme Toubab.
    Moi aussi on m’appelle souvent ainsi ou Bounty. Je déteste ça.
    Mais bref, j’aime beaucoup cette marque. Merci pour la (re)découverte !

  3. Gabrielle 13 juillet 2014 / 11:10

    Les mots me manquent tellement je suis sous le charme !
    Mon anniversaire arrive bientôt et je sais à quoi va me servir l’argent que l’on va me confier…

    Le dernier collier « 18-firifiri » est waaaawhouuuhahaouuuuhaaaaa…

    Merci les filles pour cette supeeeeeerbe découverte !

    Bon dimanche

  4. Fabienne 13 juillet 2014 / 16:19

    Bonjour, comme Vanouelicious on m’a longtemps appelée Bounty, maintenant et depuis plusieurs années c’est devenu Oréo… Même si j’adore ce biscuit, je me passerais bien de ce surnom.. Mais bref.
    J’avais déjà entendu parlé de la marque Toubab Paris mais je ne m’étais pas attardée.
    Mon Dieu que je m’en veux !
    J’ai vraiment loupé quelque chose là ! Je vais me rattraper vite vite vite, au grand désespoir de mon banquier. Merci pour la découverte les filles

  5. Jordane 29 juillet 2014 / 12:00

    Coucou les filles,
    on est raviiie d’avoir pu vous faire découvrir la marque Toubab Paris !

    Concernant les surnoms désagréables du type Bounty et Oréo et cie, j’espère qu’un jour les gens comprendront que c’est inutile, blessant et fatiguant.

  6. Pingback: Mis Wudé II |

Un petit mot ? ~ A small word ? - Sorry in advance, sometimes the comments don't pass.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s