Identités culturelles, être ou ne pas être…

Rédigé par Jordane

Bonjour les amis, j’espère que vous avez passé un bon weekend et que vous êtes en forme pour cette nouvelle semaine.

Il y a quelques jours j’ai lu un article très intéressant sur le site de Cocovitz.

Le sujet : « De l’aliénation à la réappropriation culturelle »

L’article part de deux actualités de la planète célébrité.
– Taneka « Tiny » Harris, ex-membre d’un groupe de R&b et femme du rappeur T.I qui a confirmé avoir subit une intervention chirurgicale grâce à l’implantation d’une lentille artificielle afin de changer la couleur de ces yeux devenus bleus clairs alors qu’ils étaient brun foncés auparavant.

– Kylie Jenner, la petite sœur de Kim Kardashian qui se serait fait une chirurgie des lèvres.

L’article parle de culture identitaire et « changer sont corps, c’est changer son histoire »

En lisant l’article la première fois j’étais assez perturbée par le fait de vouloir changer de manière si radicale la couleur de ces yeux surtout si c’est pour nier ou s’éloigner d’une culture.
Je suis encore choquée de ce jour (il y a plusieurs années) où j’ai trouvé de la crème blanchissante dans le rayon beauté d’un magasin Carrefour. Je connais les dégâts que cette crème provoque et parce que je suis blanche même si je connais l’histoire de l’esclavage, je ne peux avoir ce rapport qu’ont beaucoup de personnes noires avec la volonté de se rapprocher de la « beauté caucasienne ».
La semaine dernière, dans ce même rayon j’entendais deux femme chercher des produits défrisant.

Est-ce vraiment un rejet de soi-même en tant que femme ou homme ou réellement un besoin de devenir quelqu’un d’autre à cause de son origine ethnique ?

Si je me pose cette question c’est parce qu’en lisant cet article j’ai aussi pensé à ces femmes asiatiques qui subissent des chirurgies de paupières afin de débrider leurs yeux et avoir « un regard plus européen ».

Je trouve ça terrible, mais finalement plus j’y pense et plus je me dis que c’est peut-être parfois un complexe personnel comme une femme avec une petite poitrine souhaiterais en avoir une plus importante, se faire des tatouages modifient aussi notre corps mais ne change pas pour autant notre identité.

Je finis même par me dire que les hommes et femmes nés ainsi, mais ne se sentant pas dans le bon corps ne rejettent pas forcément l’endroit d’où il viennent mais essayent de se rapprocher de ce qu’ils sont vraiment.

En fait ce que je trouve terrible c’est de vouloir faire des choses qui bousillent la santé surtout si c’est dans le but de nier une provenance pour des raisons illégitimes. Mais finalement qui sommes nous pour juger les autres dans le choix qu’ils font pour eux même ?

J’ai adoré lire l’article de Vanoue sur le mariage de Solange Knowles car j’y ai appris des choses intéressantes. Je ne savais pas du tout qu’en Afrique, ou même en Amérique porter l’afro pour son mariage était intolérable à cause de sa symbolique de rébellion. Solange s’est fait insultée parce qu’elle a décidé d’être qui elle est, une femme portant ces origines avec fierté et finalement porter ces cheveux au naturel comme ils sont réellement.

solange-knowles-wedding

(Oser l’afro pour son mariage ? OUI et Solange Knowles l’a fait !)

J’ai encore du mal à comprendre pourquoi elle s’est faite tant insultée, par des gens qui je pense, se disent fière de ce qu’ils sont et d’où ils viennent. Mais ça c’est une histoire de culture.

Rappelez-vous cet article où je portais une tenue N’sqol avec un top en wax et un foulard sur la tête. J’évoquais le fait d’avoir toujours adoré le wax, mais de n’avoir jamais osé en porter parce que je pensais ce tissu réservé aux noirs.

Pics by Nafissath Abdoulaye
Pics by Nafissath Abdoulaye – Top & skirt N’sqol ==> http://nsqol.wordpress.com

La blogueuse Garner style à partager une photo de ce look sur sa page Facebook en évoquant le fait que je sois blanche.

Les réactions ont été diverses et parfois violentes. En gros, après tout ce que les noirs ont vécus, les blancs trouvent encore le moyen de leur voler leur identité en portant leurs tissus. « Non mais de quel droit ! »

Pics by Nafissath Abdoulaye
Pics by Nafissath Abdoulaye

Voici quelques commentaires issus de la publication de Garner Style

 

Je porte ce que j’aime, que je sois blanche ou noir je n’essaye pas de devenir une autre. Le wax fait parti de moi parce que je l’aime et j’aime son histoire, ce qu’il raconte. Je ne veux marcher sur personne et je pense que seul les déguisements sont fait pour montrer une image ridicule d’un peuple ou d’une ethnie particulière.

Soyez vous, acceptez-vous comme vous êtes mais si ce n’est pas possible faites ce qu’il faut pour vous sentir bien dans votre peau et votre tête tant que vous ne ruinez pas votre santé pour ça.

On vous embrasse et on vous souhaite une belle semaine.

Publicités

4 réflexions sur “Identités culturelles, être ou ne pas être…

  1. Mariam 24 novembre 2014 / 22:02

    Bonsoir
    Je laisse pour la première fois un com sur le blog que je regarde tout le temps depuis sa création et que j’adore. J’en profite pour dire à N’sqol merci pour sa réponse suite à mon mail et je te redis que ça me peine vraiment que ton kiss n’avance pas. J’espère que tu vas redeposer un dossier et que je pourrais y participer car je serai plus à l’aise financièrement.
    Concernant cet article j’ai juste envie de dire merci. Je suis fatiguée car ces dernières années les filles black qui se revendiquent nappy alors que la majorité d’entre elles pendant des années se défrisaient me font chier. Désolée pour l’expression mais c’est vraiment ce que je ressens. Je suis saoulée par ce discours moralisateur.
    Cette femme noire qui se défrisait à tout va revendique subitement le fait de porter avec fierté les cheveux crépus. J’ai les cheveux crépus, parfois je les défrise mais parfois j’aime les garder crépus et c’est mon droit de changer de tête quand j’en ai envie. En tout cas avant j’avais l’impression d’avoir cette liberté parce-que maintenant je me sens soit coincée dans un truc communautaire quand j’ai mon afro soit jugée par ce même groupe communautaire quand il me prend des envies de me défriser. Cette histoire avec Solange m’a soulé d’une force. Moi je fais partie de celles et ceux qui n’ont pas aimé sa coiffure pour son mariage car j’aurais voulu qu’elle fasse un peu plus d’effort pour se marier. Faire des efforts pour moi ne signifie pas se défriser mais faire une coiffure comme j’en vois des magnifiques sur la blogueuse balckbeautybag qui fait des coiffes de dingues avec ses cheveux crépus. Cette fille est mon modèle en terme de style. J’ai lu les messages que les gens lui ont laissé et je n’ai pas été choquée sans doute parce-que j’ai compris que ce que les gens déploraient c’était essentiellement le fait qu’elle n’ai pas fait l’effort d’avoir une magnifique coiffure pour ce jour spécial. Mes amies blanches quand elles se marient ne vont pas à la mairie avec leur coiffure de tous les jours, elles font l’effort de passer chez le coiffeur et c’est ça je pense que certains ont voulu dire. Après ce n’est que mon interprétation. En réalité je pense que chacun fait ce qu’il veut le jour de son mariage et solange a eu raison de faire ce qui lui paraissait bien pour elle même si étant un personnage publique elle ne pouvait pas éviter les critiques.
    Il est vrai que des gens essaie d’effacer leurs origines pour des raisons personnelles parce-qu’ils sont en souffrance mais pour moi ça reste minoritaire. L’extinction des races je ne crois pas que ça arrivera de si tôt. C’est triste de se blanchir la peau , de se débrider les yeux et j’en passe mais reconnaissons le fait qu’on a le droit de se reconnaître plus dans une autre culture même si on a sa propre culture d’origine. On peut naître noire et avoir envie d’avoir les yeux bleus juste parce-qu’on trouve ça beau et impressionnant les yeux bleus quand on est noir. Cela signifie t-il pour autant qu’on renie son identité? Je ne pense pas. Ce que nous sommes c’est bien plus complexe que des cheveux crépus ou des yeux. Les gens pourrissent la vie des autres et projette sur l’autre des trucs qu’ils n’ont pas réglé. La peur de l’extinction ou de la perdition de je ne sais quelle origine conduit à ce retrouver avec des blogueuses qui vous sermonnent avec pour attente d’encourager leurs sœurs noires à être nappy car c’est tendance. Je pourrais continuer comme ça mais je vais m’arrêter pour aujourd’hui et te (vous) remercier de présenter les choses sous un autre angle. Quand j’ai lu l’article sur le blog de thecurviandculycloset j’ai eu envie de laisser un com mais je n’ai pas eu le temps et puis je me suis sens maintenant comme certaines de ses filles jugées parce-qu’elles se défrisent ( de temps en temps) donc je me suis écrasée. C’est bête car je sais qu’elle est plutôt dans la discussion mais maintenant je ressens trop d’amertume vis à vis de trop de blogueuses que j’aimais suivre , même si je continue à aimer les suivre mais en prenant beaucoup plus de recul. Du coup ça me fait du bien de pouvoir m’exprimer ainsi et c’est certainement parce-que vous êtes un couple mixte de blogueuses. lol. En tout cas Bravo pour ce blog et Merci de relever chaque défi french curves avec brio. Je sens qu’en décembre il y aura du lourd. Pleins de bises et suis super contente d’avoir laissé mon 1er message.

    • Fabi 25 novembre 2014 / 10:16

      Hello Mariam,
      Je comprends ton point de vue car ma fille de 17ans m’a fait une crise il y a à peine 3 semaines lorsque j’ai décidé de me défriser alors que je ne l’avais pas fait depuis 4ans. J’avais comme toi le besoin de changer de tête et je prends le droit de m’occuper comme je le veux de mes cheveux.
      Cette histoire de chirurgie des yeux m’interpelle. Mon mari est métisse et a les yeux clairs, notre fils est hyper complexé car les gens lui disent toujours qu’il ne lui ressemble pas et pour en avoir parlé avec lui il m’a dit qu’honnêtement s’il le pouvait ce serait peut-être une chirurgie qu’il aimerait faire, juste pour avoir enfin un point commun physique avec son père.

      Comme tu le dis dans cet article Jordane : « Ils ne rejettent pas forcément l’endroit d’où il viennent mais essayent de se rapprocher de ce qu’ils sont vraiment. » et comme tu le dis Mariam : « C’est triste de se blanchir la peau , de se débrider les yeux et j’en passe mais reconnaissons le fait qu’on a le droit de se reconnaître plus dans une autre culture même si on a sa propre culture d’origine. »

      Donc que chacun se laisse vivre en paix et arrête un peu de juger la manière dont les autres vivent leur vie.

      Je vous embrasse toutes

    • Jordane 25 novembre 2014 / 17:09

      Bonjour les filles,
      merci beaucoup pour vos commentaires. tu soulèves un point intéressant Mariam car je n’avais à aucun moment pensé au fait que les gens insultaient Solange parce qu’elle n’a pas fait « d’effort » pour avoir une jolie coiffure alors que c’est vrai, personne dans mon entourage, femmes blanches ou noires ne vont à leur propre mariage ni même celui des autres sans être superbement coiffées par un coiffeur.
      C’est dommage ce truc de « je suis Nappy, sois Nappy » chacun devrait avoir la possibilité de faire ce qu’il veut mais malheureusement je ne pense pas que ça va s’arrêter demain, car je vois comme vous pas mal de filles prôner le naturel sans forcément accepter le fait que d’autres puissent continuer à faire ce qu’elles veulent avec leurs cheveux.

      Même si je pense que chacun a le droit de mener sa vie comme il l’entends, il y a parfois des cas extrêmes qui font peur. J’ai vu dans différents reportages des hommes et des femmes qui ont cherché à tout prix à se blanchir la peau pendant des années et on fini par la brûler. Les dégâts que cause que ce genre de chose tout comme l’excès de chirurgie plastique sont dramatique. J’espère que donc vraiment que les gens vont prendre conscience qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec leur corps mais en gardant en tête qu’ils doivent prendre soin d’eux et de leur santé.

  2. Mariam 24 novembre 2014 / 23:05

    Ps: Je viens de réaliser que je n’ai même pas évoqué cette réaction incroyable des gens sur le facebook de garner style. Je suis sidérée par ce que je viens de lire, absolument sidérée. Je crois que le monde n’est pas prêt d’évoluer. Il y a des commentaires qui sont juste à vomir. Je ne sais trop quoi dire. Il me faut 24H pour digérer ça. Je reviendrais après avoir vomi un coup.

Un petit mot ? ~ A small word ? - Sorry in advance, sometimes the comments don't pass.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s